Campagne #TPMPanda de mobilisation sur les enjeux climatiques

Les étudiants du master se mobilisent sur le challenge #CaféPanda organisé par l’ONG WWF France pour sensibiliser les étudiants, enseignants et personnels sur le campus aux enjeux climatiques.

  • La COP21 et le challenge #CaféPanda

    cafepanda-challenge
    En décembre 2015, Paris accueille la conférence internationale des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21). Entreprises, pouvoirs publics, citoyens : tous les acteurs de la société civile sont concernés par cet enjeu majeur.

    Le WWF a lancé en octobre le challenge #CaféPanda dont l’objectif est de mobiliser et impliquer les étudiants des universités et écoles supérieures françaises sur la question du changement climatique, valoriser les actions concrètes déjà réalisées et faire entendre la voix et l’engagement des jeunes lors de la COP21. Une quinzaine de campus s’affrontent amicalement pour soutenir la révolution climatique.

    Les étudiants sont chargés de mener des actions concrètes à plus ou moins long terme permettant de lutter contre le dérèglement climatique sur cinq thèmes principaux : mobilité, énergie, déchets, alimentation et biodiversité. Ils gagnent des points en fonction des actions mises en place et de la mobilisation sur les réseaux sociaux.

  • Les étudiants du M2 Com mobilisés

    L’Université Paris-Est Marne-la-Vallée participe à ce challenge et les étudiants du Master 2 « Communication des entreprises et médias sociaux » sont chargés de concevoir et déployer une campagne de sensibilisation à destination de tous les usagers du campus : étudiants, enseignants, personnel administratif, salariés des entreprises implantées localement… Ils sont encadrés par Mathieu Jahnich, co-directeur du master.

    Plusieurs réunions ont été organisées au début de l’année universitaire, en particulier avec la Présidence  et une personne en charge du développement durable pour bien comprendre la stratégie de l’Université en la matière, les actions réalisées et les projets à venir et avec l’équipe communication pour connaître les outils de communication les plus efficaces pour toucher les différents publics et discuter des possibilités.

    Selon une enquête réalisée par les étudiants en octobre 2015, auprès d’environ 200 personnes sur le campus (en majorité des étudiants), les enjeux « sur lesquels il faut sensibiliser les usagers sur le campus » sont en priorité les transports (70 % de réponses), la gestion des déchets (67 %), puis l’énergie (53 %) et la consommation (48 %). L’alimentation et surtout l’urbanisme et l’agriculture sont jugés comme moins pertinents avec respectivement 34, 22 et 16 % des votes.

  • La campagne #TPMPanda

    Les étudiants ont choisi d’intituler leur campagne « Touche pas à mon panda ». Lancée le 24 novembre, la première phase cherche à interpeller les usagers du campus sur la tenue de la COP21 à Paris, à travers le détournement d’affiches de films, d’extraits de séries TV ou d’images de jeux vidéos. Voici quelques exemples : Winter is not coming, Robocop21, The Climate Dead, Copemon, Astérix et Obélix Mission COP 21, Velib and furious, Doctor Earth…

    Les marches citoyennes ayant été annulées en région parisienne suite au renforcement du plan Vigipirate, la mobilisation se focalise sur les outils numériques. Les usagers du campus sont donc invités à s’inscrire sur la plateforme Café Panda du WWF afin de développer la communauté en ligne.

    Cette approche ludique, utilisant les codes de communication du public jeune et des fans, permet de dédramatiser et d’éveiller leur intérêt sur un sujet souvent traité de manière « sérieuse ». L’ambition est de donner envie aux étudiants du campus de partager ces contenus, de rejoindre la plateforme et de participer aux échanges voire de proposer leurs propres créations.

    Vous pouvez découvrir les visuels et suivre toute l’actualité de la campagne sur Twitter avec les hashtags #TPMPanda et #CaféPanda_UPEM, sur le compte Twitter officiel du master et la page Facebook dédiée à l’opération.

    TPMPanda